Siete in: Punti di interesse

Villa Castelbarco

La transformation du monastère en une villa se fit vers la fin du XVIIème siècle pour la volonté du Comte Simonetta.
En particulier on voit  en cette époque la restauration de la petite église et de son beffroi, la réalisation de l'ésèdre e la création de la cour intérieure.
Le Comte dédia une attention particulière à l'église.
Le style de l'intérieur est principalement baroque, avec des fresques sur les murs et au plafond, avec un grand emploi de marbres de différentes couleurs.
Au milieu de la petite chapelle reposent les cendres du Comte Giuseppe Simonetta et de son petit-neveu Giuseppe Castelbarco.
La villa gagna notoriété et prestige, si bien qu'en 1736 le jardin est déjà une réserve de chasse pour la volonté de Marie Thérèse d'Autriche et devient lieu de vacances pour le Duc François II, gouverneur de la Lombardie.
Le passage des Comtes Simonetta à la famille Castelbarco se réalise vers la fin du XVIII siècle, quand Francesca Simonetta, se marie avec Cesare Castelbarco et apporte comme dot  la villa et le grand jardin.
Le comte Cesare, qui aimait les beaux arts et la littérature, fìt en 1804 une restauration générale, agrandit les salles de réception, redoubla l'aile sud avec la réalisation de l' orangerie , créa les serres, édifia sur l'esplanade à côté du balcon deux palais en style Empire,  utilisés comme musée et théâtre.
Le jardin aussi a été rénové, avec la création de larges allées avec des statues, des lacs artificiels et  de petits temples dans le style romain en vogue à l'époque.
Ce qui charme le plus de la villa ce sont les souterrains voulus par le neveu de Cesare Carlo Castelbarco et réalisés entre 1835 et 1837 pour amuser et surprendre ses invités.
Les souterrains se composent de 5 salles, chacune dédiée à un thème.
La salle romaine, la salle de la Mer, la salle Renaissance, la salle Egyptienne, la salle étrusque et les salles Ipogée.
Les premières sont complètement couvertes par des mosaïques de pierres, coquillages et décorées aved des objets d'une certaine valeur artistique, par contre les grottes sont revêties de pierres pour recréer un milieu naturel, comme une grotte réelle et enrichies d'objets décoratifs.
Pour compléter la structure il y avait de jeux d'eau et des cascades, qui devaient amuser et rafraîchir les invités.
Les souterrains sont projetés comme un complexe système de pièces reliées à tous les lieux d'amusement à l'intérieur de la villa.
Deux escaliers jumeaux conduisent des grottes jusqu’ à l'intérieur du Théâtre et du Musée, tandis que un long couloir décoré de mosaïques, au bout  des souterrains, conduit à la villa et au jardin des plantes.
Vers la fin du XIVème siècle, la villa passe aux Massimini, ensuite aux Quintavalle, qui l'occupèrent jusqu'à la fin des années '60.
La famille Quintavalle réalise la conciergerie, l'enceinte qui ferme la propriété et un hippodrome dans la partie antérieure et un long boulevard planté d' Arbres devant l' entrée actuelle.
Aujourd'hui la propriété est contrôlée par la société «Eventi in Villa s.r.l.».


Traduzione di V. Martelli, nell'ambito del progetto di Alternanza Scuola - Lavoro tra la Proloco di Vaprio d'Adda e il Liceo Linguistico ITSOS Marie Curie di Cernusco sul Naviglio